Fr
ORGANISEZ VOTRE SÉJOUR EN LOZÈRE - Site officiel

Mont-Lozère

Point culminant des Cévennes, le Mont Lozère abrite de somptueux paysages où la pratique d'activités nature se fait quelque soit la saison : randonnée pédestre, VTT, ski, luge, équitation... Suivez le guide !

Simon Mioni

Caractéristiques

Massif granitique

Point culminant à 1699 m

Surnommée la "montagne des sources"

Meilleure saison

Printemps

Hiver

Automne

Eté

Localisation

exp_region_mont_lozere_map_01.png
Recommandé par
Murielle

Vivez au cœur du Mont Lozère une expérience mémorable. Traversez ce massif en empruntant ses nombreux sentiers de randonnée, égarez-vous dans le village de la Garde-Guérin classé parmi les plus beaux villages de France. Prélassez-vous le temps d’un après-midi sur la plage du lac de Villefort. En hiver le Mont Lozère revêt son manteau blanc et se transforme en paradis pour les amateurs de glisse. Entre randonnées, escalade, patrimoine, farniente au bord du lac durant la belle saison, ski et raquettes en hiver, la région naturelle du Mont Lozère vit au fil des quatre saisons.

Un paysage de chaos granitique

Situé entre Le Bleymard, Florac, le Pont-de-Montvert et Villefort, le Mont-Lozère offre autant de vues sur les châteaux d'Aujac, de Portes, de Sénéchas, avec à l'horizon le mont Ventoux. Contrairement aux vallées cévénoles, le Mont-Lozère est humide et vert, parcouru de ruisseaux. L'hiver y est particulièrement rigoureux.

Dans ce paysage de pâturages, jusqu'à 1 300 mètres d'altitude, les troupeaux de bovins broutent à proximité de hameaux et de fermes encore actives. Les tourbières constituées de shaignes (mousses) caractérisent le site : on en a repertorié un millier environ, plantées de joncs, habitées par les plantes insectivores, les grenouilles rousses...

Ailleurs, la végétation s'orne de graminées, de pensées et de tulipes sauvages, de genêt purgatif, de gentiane jaune, de myrtille, de callune, de canche flexueuse... Sans oublier la faune et ses lézards, oiseaux migrateurs, sangliers, cerfs et chevreuils qu'il n'est pas rare de voir dans les forêts de hêtres et de sapins. Menhirs, vestiges gallo-romains, villages médiévaux, c''est un musée à ciel ouvert que l'on peut contempler à loisir. Alors ne vous privez pas !

Mont-Lozère - Lozère
Bruno Calendini

Zoom

Escalade : une plongée au cœur du canyon des gorges du Chassezac

Dans un cadre très sauvage, les gorges granitiques du Chassezac offrent une variété de sites à la vue exceptionnelle, idéal pour l'initiation. Localisé à proximité du village de La Guérin, le spot comprend près de 150 voies, réparties en trois secteurs. Pour se rafraîchir, les gorges sont aussi l'occasion de découvrir le canyoning, encadré par un professionnel.

En savoir plus

Fred Julien

La Cham des Bondons : charmé ?

Gargentua est passé par là ! Il aurait été aperçu dans les Gorges du Tarn, au sommet de la Margeride et bien sûr au Cham des Bondons... Là où passa Gargantua, la Lozère pris ses formes généreuses. Accrochée au flanc du Mont-Lozère, face aux falaises du Méjean, la Cham des Bondons et ses deux puechs, des excroissances souvent comparées aux mamelles d'une déesse mère, dominent la vallée du Tarn. A plus de 1 100 m d'altitude, sur ces croupes calcaires exposées à tout vent, s'élève une des plus importantes concentrations de menhirs en Europe, après le site de Carnac en Bretagne. On y trouve également d'autres vestiges protohistoriques tels que dolmens et tertres funéraires.

C'est parti pour une petite excursion dans les pas du géant rabelaisien avec au choix 2h ou 4h pour s'imprégner du charme insolite de l'endroit et de ses superbes paysages !

Sur la routes des menhirs

Picto micro contenu le saviez-vous

Le saviez-vous ?

154. C'est le nombre de menhirs qui forment la Cham des Bondons. Ce qui en fait la 2ème concentration mégalithique de France, après Carnac en Bretagne ! Ils mesurent entre 1,5 m et 5,5 m de haut. Leur présence reste mystérieuse, alimentant les légendes comme celle d'un culte phallique dédié à la fertilité.

Balade au pays des menhirs

Mont-Lozère - Lac de Villefort - Lozère
Simon Mioni

Le lac de Villefort : un paysage qui ne connait pas de limites

Villefort a conservé des maisons anciennes patiemment construites depuis le XIVème siècle. Au bord d'un lac propice à la baignade, à la navigation, et à la pêche, Villefort est un site privilégié pour un séjour de vacances au contact de la nature, et la promenade du sentier pédestre du tour du lac en est un bel exemple. Vous êtes amoureux des grands espaces ? Suivez moi au lac de Villefort , ses abords offrent des espaces exceptionnels pour les randonnées à pied, en vélo ou à cheval. L'occasion d'en prendre plein les yeux !

Au coeur d'un paysage de montagne, le lac de Villefort , vaste plan d'eau de 137 ha, offre tous les plaisirs au bord de l'eau. On y pratique la pêche, les sports nautiques avec cours de dériveurs, canoë, catamaran, zodiac, etc. Une plage avec du vrai sable fin (oui !) et une baignade surveillée permettent de profiter de tous les plaisirs d'un après-midi (ou d'une matinée, pas de jaloux !) au bord de l'eau, tandis qu'en direction de Castanet, une via ferrata surplombe le lac. Accessibles à pied ou en canoë, plusieurs parcours de niveaux différents, avec passerelles, pont népalais et tyroliennes, permettent d'évoluer au-dessus de l'eau. Pour ceux qui préfèrent la terre ferme, plusieurs sentiers proposent d'agréables promenades autour de ce lac mis en eau en 2009, suite à la construction du barrage hydroélectrique.

Picto micro contenu coup de coeur

Coup de cœur

Dans le massif du Mont Lozère, de paisibles villages témoignent de la richesse du pays et de son histoire. Le Pont de Montvert, village de granit niché au creux de la vallée du Haut Tarn, a un charme certain. Un joli pont gothique surplombé d'une tour à l'horloge enjambe le Tarn qui, à cet endroit, est un gros ruisseau tumultueux.

Mont-Lozère - Pic de Finiels - Lozère
Regis Domergue

le Pic de Finiels

1699 mètres. A croire qu’il a eu peur de vous effrayer en s’arrondissant à la centaine au-dessus. Un peu comme les étiquettes de prix des supermarchés. Sauf que, dans le cas du Pic de Finiels, ce n’est pas le porte-monnaie qui flambe. C’est les jambes ! Le long des montjoies, ces pierres dressées qui guidèrent déjà Robert Louis Stevenson en son temps, le sentier grimpe, grimpe, grimpe. Il n’a pas jugé utile de faire des zigzags. Tel une flèche, il se lance droit devant à l’assaut du toit de la Lozère. Serez-vous aussi véloces, lorsqu’à votre tour, vous vous confronterez aux 4 kms de pente pour 300 mètres de dénivelé positif ?

Pour vous motiver, pensez à ce qui vous attend au sommet. Un encas, peut-être. Une gorgée d’eau fraîche, sans doute. Mais aussi et surtout, un splendide panorama sur les vallées cévenoles. Promis, vous saurez bientôt pourquoi Stevenson les surnomma les « collines bleues ». Dans 4 kms, précisément.

Grimper au sommet !

Picto micro contenu citation

Citation

« Nous avons poursuivi notre exploration de ces montagnes Lozériennes et empruntant la belle route scénique entre Le Pont-de-Monvert et Le Bleymard. La route traverse des paysages sauvages et peu habités. En altitude, nous côtoyons les plus hauts sommets de la Lozère ! Nous en avons profité pour faire la randonnée qui monte au sommet du massif du Mont Lozère, au pic de Finiels, qui est le point culminant des Cévennes, à 1699 mètres d’altitude. Le pic de Finiels a des allures de plateau pelé, différentes pistes et sentiers traversent les grandes étendues vertes, pour mener jusqu’à plusieurs tables d’orientation, posées au sommet. La vue est lointaine, et par beau temps, le panorama au sommet s’étend des Alpes au Puy de Sancy et jusqu’au Mont Aigoual. » Betty et Guillaume, un couple de voyageurs passionnés de voyage et de nature, créateurs de Trip in Wild.

Lire l'article

Le Mont-Lozère, de surprise en surprise...

Mont-Lozère - Spots Photos - Lozère
Simon Mioni

Se laisser inspirer

Idées de circuits photos

Les routes sinueuses du Mont Lozère vous mèneront tout droit aux spots photos incontournables de cette région d’exception. Grimper au sommet du Pic Cassini pour photographier les plus beaux couchers de soleil, capturez les 70 mètres de chute de la cascade de Rûnes et prenez la pause aux côtés des majestueux menhirs de la cham des Bondons. Amis photographes vous êtes au bon endroit ! Pour organiser la journée photo sur le Mont Lozère, suivre les spots photos du Mont Lozère.

On a hâte de découvrir vos photos sur Instagram avec le #lozerephoto !

Tous les spots

Mont-Lozère - Carte étape - Lozère
Aymeric Perona

En sac à dos...

... et à vélo !

Point culminant des Cévennes, le Mont Lozère offre des instants précieux. C’est à vélo que j’ai décidé de sillonner cette région naturelle. Dans mon sac à dos, tout le nécessaire pour partir en excursion le temps d’une journée : un appareil photo pour immortaliser les paysages, une carte de l’itinéraire, un K-way si la météo est capricieuse et un carnet pour retranscrire de beaux souvenirs manuscrits. On n’oublie pas le minimum vital : eau et un bon fromage de Lozère…

Voir l'itinéraire

Mont-Lozère - Cascade de Rûnes - Lozère
Aymeric Perona

La cascade de Rûnes

2 chutes d'eau pour le prix d'une !

Mont-Lozère - Garde-Guérin - Lozère
Simon Mioni

La Garde-Guérin

Une cité médiévale nature

A 900 m d'altitude sur les hauteurs de Villefort, La Garde-Guérin est une petite cité médiévale dominant les gorges du Chassezac et ses canyons aux allures vertigineuses. Situé à proximité de l'ancienne voie romaine "La Régordane", La Garde-Guérin fut érigé en place forte dès le XIIè sicle. Classé monument historique et "Plus beaux villages de France", entièrement restauré dans les années 1960-1970. Grâce à la présence de l'association G.A.R.D.E, son ensemble de maisons et de ruelles aux allures moyen-âgeuses fait l'objet de visites guidées. Et la cité accueille en été de nombreuses animations. A proximité, un belvédère avec chemin panoramique offre une vue imprenable sur les gorges du Chassezac où se pratiquent canyoning, escalade, via ferrata, VTT et randonnée.

Picto micro contenu Infos pratiques

Infos pratiques

Le donjon de La Garde-Guérin, dernier vestige d'une citadelle démantelée au XIIème siècle, donne une vue superbe sur les Gorges de Chassezac. La circulation est interdite dans le village, ce qui laisse tout loisir d'y flâner et de se laisser captiver par son histoire médiévale.

 

 

​Comment venir ?