LES STEPPES DU TAKH

Un parcours typiquement caussenard pour sillonner la partie déboisée du Causse Méjean, en zone coeur du Parc National des Cévennes, et pour s’évader au milieu de landes et de pelouses à perte de vue. À travers ces steppes qui ressemblent à celles de la Mongolie, vous pourrez même quelques fois apercevoir le fameux Cheval de Przewalski. Takh, appelé ainsi par les Mongols et qui signifie «cheval sauvage», n’a jamais été domestiqué ni monté.