LA TRUYERE

Incolore et limpide à sa source, dans la forêt de la Croix-de-Bor à 1450 m d’altitude, les eaux de la Truyère s’assombrissent en traversant des tourbières, notamment à l’aval de son point de rencontre avec la D806. Dans ses eaux acides évolue une truite fario à la pigmentation bien marquée, très tournée sur le jaune vif lorsque le poisson “prend le soleil” sur les fonds sableux. Des populations de vairons et de goujons, puis de chevesnes dans la partie basse de la rivière, se mêlent aux populations de truites autochtones. A l’aval du Malzieu, quelques perches et brochets venus de la retenue de Grandvals que la Truyère alimente, viennent concurrencer la truite dans sa quête alimentaire. Sur l’ensemble du département de la Lozère, la Truyère est classée en 1ère catégorie.