GORGES DU HAUT-ALLIER

Entre Chapeauroux et Alleyras, les gorges de l'Allier présentent un tronçon particulièrement sauvage, où les versant abrupts accueillent forêts de ravin et zones rocheuses. L'intérêt écologique de ce site réside dans les forêts de frênes et d'aulnes autour des ruisseaux et sources, mais aussi des pâtures mésophiles (adeptes des températures modérées), qui abritent notamment: l'écrevisse à pattes blanches, la cétoine marbrée, la loutre d'Europe, l'aigle botté, le milan royal, le grand-duc d'Europe, ... Source : Muséum National d'Histoire Naturelle, inventaire ZNIEFF Cet espace reconnu pour sa biodiversité fait l'objet d'un projet de Parc Naturel Régional. Les gorges peuvent se découvrir à bord du Train touristique des Gorges de l'Allier, ou à l'aide des nombreux circuits de randonnées.