La Lozère en vedette dans Des Racines & des Ailes

La Lozère en vedette dans Des Racines & des Ailes

Le mercredi 29 juin à 20h55 sur France 3, la Lozère était mise à l’honneur dans l’émission Des Racines & des Ailes avec un reportage inédit « Du Mont Lozère au plateau de l’Aubrac ». L’émission a rassemblé plus de 2,3 millions de téléspectateurs qui ont pu apprécier la diversité des régions naturelles de la Lozère. Ce film fut le premier à lui être entièrement consacré.

Fruit d’une longue et étroite collaboration entre Lozère Tourisme, le Département, la réalisatrice, Katia Chapoutier et la société de production Eclectic Production, il a nécessité 28 jours de tournage répartis sur plusieurs mois, de juillet à octobre 2015. Au-delà de la découverte de certains lieux incontournables et pour certains méconnus, les téléspectateurs ont rencontré des amoureux de la Lozère.

Le reportage a mis en lumière la grotte de Malaval, face cachée du Mont Lozère, et ceux qui s’attachent à préserver ce site exceptionnel : Alain Jacquet, géologue, le photographe Rémi Flament et des spéléologues de l’association Malaval.

Dans les spectaculaires Gorges de la Jonte, Sylvain Trocellier et Céline Dartis nous ont emmenés 40 mètres au-dessus du vide, à la découverte de leurs terrasses suspendues. Ils cultivent plus de 150 variétés de fruits et légumes dans ce site naturel classé. Une initiative qui redonne vie au village du Truel, au cœur d’un décor exceptionnel. C’est au cœur des Cévennes lozériennes que l’équipe a aussi posé ses caméras pour évoquer le projet fou de la famille Darnas. En cinquante ans, les parents et leurs trois enfants ont remonté, pierre après pierre, un château médiéval, abandonné depuis plus de six siècles : le château de Calberte.

En Margeride, dans ce territoire au décor préservé, Alexis Amarger s’occupe d’animaux pas comme les autres : des aurochs, les ancêtres des vaches actuelles.

L’Aubrac a lui aussi séduit l’équipe de tournage avec ses nombreuses richesses. De la cascade du Déroc, haute d’une trentaine de mètres, jusqu’aux boraldes, c’est un véritable sanctuaire à préserver qui se révèle aux téléspectateurs grâce à Gonzalo Diaz, accompagnateur en montagne. Cette région ne serait pas ce qu’elle est sans sa célèbre vache du même nom, l’Aubrac. Tous les ans, le dernier week-end de mai, les troupeaux s’impatientent de rejoindre les vertes prairies du plateau : c’est la transhumance. Territoire de tradition mais aussi d’innovation, le thé d’Aubrac y retrouve toutes ses lettres de noblesse grâce à une quinzaine d’agriculteurs, réunis au sein d’une association de valorisation de la plante.

Le voyage a pris fin sur le Mont Lozère, sur les traces de Robert Louis Stevenson...

La Lozère s'affiche et rayonne et c'est très positif pour notre département !
C'est aussi le résultat des initiatives du Département et de Lozère Tourisme vers la presse et les médias extérieurs au département qui, en les contactant régulièrement et en les accueillant comme il se doit sur notre territoire, ont contribué ainsi à renforcer la communication.