La Lozère en itinérance au Salon du Randonneur

La Lozère en itinérance au Salon du Randonneur

Du 23 au 25 mars, la Lozère, destination privilégiée pour la pratique de la randonnée sous toutes ses formes, était naturellement présente au Salon du Randonneur à Lyon. Totalisant 14 727 visiteurs (en hausse par rapport à l’édition 2017), ce rendez-vous incontournable a permis à Lozère Tourisme et ses partenaires de renseigner de nombreux visiteurs sur l’offre d’activités de pleine nature et d’hébergements dans le département.

La richesse de la Lozère réside dans son offre variée en matière de randonnée. Que l’on soit à pied, à vélo ou à cheval, il y en a pour tous les goûts. Et les visiteurs ont pu apprécier cette diversité grâce à la présence de sept partenaires représentatifs de l’ensemble du territoire : les offices de tourisme Cévennes-Mont Lozère, Gorges-Causses-Cévennes, Mont Lozère, Margeride en Gévaudan (St-Alban-sur-Limagnole, St-Chély-d’Apcher, Le Malzieu- Ville), de Langogne, Mende-Coeur de Lozère représenté par l’association Chemin Urbain V, et l’hôtel Les Chemins Francis. Cette collaboration avec des professionnels du tourisme souligne la volonté du Département de mener une promotion commune de la Lozère et de transmettre une image cohérente de la destination.

Au-delà de la présentation des traditionnels chemins de Grande Randonnée, dont Urbain V avec son application de réalité augmentée, les chemins de Petite Randonnée étaient aussi présentés via les brochures et fiches pratiques des partenaires. Lozère Tourisme s’est principalement appuyé sur son dernier magazine « Respire » dédié à l’itinérance pour susciter l’intérêt des visiteurs. Les demandes portaient sur des promenades d’une heure ou deux à la randonnée itinérante de plusieurs semaines, en passant par les circuits VTT et les chemins équestres. Pour les amateurs de VTT plutôt aguerris dans ce domaine, la GTMC retenait toute l’attention puisqu’elle fait son grand retour cette année avec un tracé revu et allongé. Les visiteurs ont également pu s’immerger dans la Lozère grâce à une animation autour des expériences sensorielles. Ils ont par exemple dû identifier le thé d’Aubrac à son odeur, et une roche au toucher. Dans une volonté de mettre en lumière les itinéraires communs à la Lozère et au Gard, une communication partagée a été à nouveau mise en place, à travers un jeu concours organisé en partenariat avec différents prestataires lozériens et gardois. Les dégustations quotidiennes de spécialités locales ont aussi fait partie des animations appréciées du public.

Comme l’attestent les nombreux visiteurs accueillis sur le stand, la randonnée est la première activité pratiquée par les Français en vacances. Elle attire toujours plus de monde, notamment grâce aux différentes applications connectées et au développement d'offres thématiques qui modernisent et rendent accessible cette pratique sportive et de loisir.