Faîtes le plein d'art sur l'Aire de la Lozère !

Faîtes le plein d'art sur l'Aire de la Lozère !

Point d’entrée vers le département, l’Aire de la Lozère assure la promotion de la destination « Lozère » auprès des nombreux touristes qui empruntent l’A75 en cette période de vacances scolaires.

Cette promotion ne se limite pas aux stations de ski, restaurants et autres parcs animaliers : le samedi 18 février, c’est ainsi l’art lozérien qui sera mis à l’honneur ! De 10h à 17h, trois artistes seront présents sur l’Aire, afin de rencontrer le public et de faire découvrir leurs œuvres « made in aqui ».

Il y aura tout d’abord Micheline Farges-Pécoul, artiste autodidacte et passionnée. Titulaire d’une dotation à Drouot, elle tire son inspiration dans les courants impressionniste et hyperréaliste, et réalise des œuvres aussi variées que colorées : paysages lozériens, natures mortes, portraits… Lorsqu’elle n’est pas en déplacement pour partager son art, c’est dans sa galerie de Saint-Chély-D’Apcher, au 138 rue Théophile Roussel, qu’elle accueille ses visiteurs et les fait rentrer dans son univers. Et pour ceux qui ne trouveraient pas leur bonheur, Micheline a la solution : la peinture à la demande. Un projet, une photo, et la-voilà qui compose une œuvre unique pour ses clients !

Aux côtés de Micheline, Danka Papuga et Marc Delage, de retour d’une exposition dans le Gard, présenteront eux-aussi leurs toiles au public. Marc s’est spécialisé dans le pastel, mais aussi dans la peinture à l’huile, ce qui lui permet de proposer toute une palette d’œuvres. De son côté, Danka a fait sienne la technique de l’aquarelle. Sous ses pinceaux, des compositions florales prennent vie. L’artiste peint aussi de nombreux paysages, tantôt inspirés des grands espaces lozériens, tantôt issus de pays lointains. Mais pour Danka, un tableau ne saurait se limiter à ce qu’il y a sur la toile. Elle soigne donc tout particulièrement l’encadrement de ses œuvres, notamment grâce à la technique du cartonnage. Grâce à cette mise en perspective originale des tableaux, les visiteurs découvrent l’art sous un nouvel angle.

… Et quoi de mieux pour appréhender l’art de manière différente, que de le découvrir sur le chemin des vacances, au détour d’une aire d’autoroute ? Rendez-vous donc le 18 février 2017, sur l’Aire de la Lozère !