DE LA BASTIDE AU THORT

Jadis relais sur le chemin de Régordane, hébergeant les voyageurs parfois plusieurs semaines durant les hivers enneigés, la Bastide-Puylaurent connut son essor lors de la construction de la voie de chemin de fer. La ligne Paris-Nîmes imposa un travail colossal ... Il fallait traverser les montagnes, franchir des rivières, défier l’altitude. Au total, sur 10 km entre La Bastide et Villefort, on compte 9 tunnels (dont le plus long de 1,5km) et 4 viaducs (le plus spectaculaire étant celui de l’Altier construit en 2 ans et demi, long de 257m et haut de 60m). Aujourd’hui, vous pouvez encore profiter de la beauté de cette ligne et faire étape à La Bastide sur le chemin de Régordane ou celui de Stevenson.