Marvejols, capitale royale

Marvejols, capitale royale

Partez sur les traces d'Henri IV à travers la magnifique cité médiévale de Marvejols, née au XI° siècle durant le Moyen Âge.

Une cité chargée d'histoire

Marvejols est « ville royale ». Elle le doit à Philippe IV le Bel qui en fait la capitale administrative en Gévaudan en 1307. Au XVIe siècle, la majorité de sa population devient protestante et prend parti pour le futur roi Henri IV. Un soutien qu’elle va payer d’un siège des troupes catholiques, d’une destruction de la cité… et du massacre de sa population. Après la promulgation de l’Édit de Nantes, Henri IV fait reconstruire la ville au début du XVII° siècle, une décision qui lui vaut la statue visible aujourd’hui au coeur de la cité. La ville devient le berceau de l'industrie textile du Gévaudan. De son lointain passé, la cité a conservé trois portes principales encadrées de tours rondes : les portes de Chanelles, du Théron et de Soubeyran, emblématiques de Marvejols, en sont les traces les plus visibles et les plus charismatiques.

La belle cité de Marvejols a longtemps vécu à l’intérieur de ses remparts. Ce n’est qu’après la Révolution que les faubourgs se développent en dehors de ses trois portes. En été, la ville dévoile ses trésors à qui veut bien ouvrir l’oeil, de jour… comme de nuit. La cité jouit d'une position attractive, au carrefour de zones touristiques : l'Aubrac et la Margeride ; les Gorges du Tarn et les Causses. Venant du sud, on ne peut manquer une superbe porte fortifiée qui invite aussitôt à entrer dans le passé de Marvejols. Mais au nord, on entre par « la plus belle » selon certains Marvejolais, celle du Soubeyran. La ville est liée aussi à la fameuse bête du Gévaudan dont une sculpture de bronze, réalisée en 1958 par Emmanuel Auricoste (1908-1995) accueille le visiteur.

Découverte de Marvejols

Flâner dans les rues de la cité et sur les places permettra de découvrir des maisons aux superbes façades, des balcons en fer forgé du XVII° siècle, des détails architecturaux de la Renaissance... Un circuit de découverte et des visites guidées de la ville vous permettent d’en savoir davantage sur cette riche histoire de la « belle du Gévaudan ». Vous pourrez admirer aussi la belle collégiale Notre-Dame-de-la-Carce datant de la fin du XIIème siècle. Ne ratez pas également, tous les samedis matin, le marché situé entre la statue du Bourbon et la porte Soubeyran.

Quand on parle de défense, de pont-levis, de fossés, c’est tout l’imaginaire des rois et des châteaux que l’on évoque et qui plaît tant aux enfants !

Organisées en juillet et août par l'office de tourisme, les visites nocturnes "éclairent" d'un charme particulier la ville et ses boulevards, ses faubourgs, ses ruelles, ses fenêtre à balcon... Les places sont limitées, il est recommandé de s’inscrire à l’avance. Le départ a lieu à 20 h 30. Après une demi-heure s’allument flambeaux et lampions remis aux visiteurs. « De la porte du Soubeyran, c’est une marche à la découverte des quartiers de la ville dont les deux plus anciens présentent toujours les particularités du Moyen Âge, tandis que les deux autres, restaurés au moment de la Renaissance, témoignent du développement de la bourgeoisie avec maisons et hôtels particuliers », explique Cécile Nouet, responsable de l’office de tourisme.

On apprend aussi que la muraille disparaît dans les constructions dès que la ville devient plus sûre, au XVIIIe siècle. Dans cette déambulation, on s’étonne d’une fenêtre de grenier avec sa poulie, des tours d’escalier, des façades aux décors raffinés et d’autant de trésors cachés dans le schiste et le calcaire…

Les portes fortifiées

Les trois portes de Marvejols étaient au Moyen Âge le seul moyen d’entrer dans la ville. Au nord, la Porte Soubeyran ; au sud, la Porte Chanelles (jadis baptisée Porte de l’Hôpital à cause de l’Hôpital Saint-Jacques à proximité) et à l’est, celle du Théron. Toutes avaient leur pont-levis pour franchir le fossé qui encerclait le bourg. La porte du Soubeyran, qui date du XIVe siècle, est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1925. Elle abrite un musée archéologique où sont rassemblées les découvertes des fouilles effectuées autour de Marvejols. On y accède par la Maison du Tourisme.

Dans les alentours de Marvejols, vous pourrez visiter le Parc des Loups du Gévaudan, le site de la vallée de l'Enfer et le site mégalithique du plateau de Poujoulet.

Pour plus d'information sur la cité médiévale, contactez l'office de tourisme de Marvejols.

 

Suggestion