Le vautour, oiseau roi des gorges

Le vautour, oiseau roi des gorges

Les gorges de la Jonte sont l’un des sites les plus riches en espèces d’oiseaux en France. Dans le ciel, plusieurs espèces de vautours peuvent être observées ainsi que d'autres rapaces comme le busard et l'aigle royal.

A Saint-Pierre-des-Tripiers, au cœur des Gorges de la Jonte, 250 vautours ont fondé une étonnante colonie, fruit d’un long travail de réintroduction de l’espèce orchestré par le Parc national des Cévennes. En effet, ces charognards présents dans ce secteur depuis environ 70 000 ans, ont disparu dans les années 1940, mais ont été réintroduits trente ans plus tard. Les espèces ainsi présentes dans la zone sont le vautour fauve, le vautour moine, le vautour percnoptère et le gypaète barbu.

Pour les observer, la Maison des Vautours, bâtiment enchâssé dans les gorges, fait lui aussi courir les foules. En juin 2012, un projet de réintroduction de Gypaète barbu a vu le jour dans les Grands Causses. Il s’agit de lâcher de jeunes oiseaux, chaque année, afin que ceux-ci forment un noyau de population dans le Massif Central, et, par leurs déplacements, établissent des échanges entre les populations alpines et pyrénéennes. Ce projet d’exception est porté par l’antenne Grands Causses de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), en partenariat avec le Parc national des Cévennes et le Parc naturel régional des Grands Causses. En 2016, plusieurs Gypaètes barbus seront relâchés.

vautour gorges de la jonte

Suggestion