Randonner sur le chemin de Saint-Guilhem

Randonner sur le chemin de Saint-Guilhem

Chacun sa route, chacun son chemin : en Lozère, l'itinéraire allant d'Aumont-Aubrac jusqu'à Saint-Guilhem-le-Désert offre de prestigieux sites à visiter.

Jusque dans les années 1960, les troupeaux transhumaient de l’arrière pays montpelliérain jusqu’au plateau de l’Aubrac par la « draille de l’Aubrac ». Depuis toujours, les hommes parcourent cette "draille", comprenez chemin de transhumance, véritable trait d'union entre les hautes terres de Lozère et les plaines de Méditerranée. C’est cet itinéraire qu’emprunte le chemin de Saint-Guilhem, partant d'Aubrac pour gagner le lieu dédié à Saint Guillaume d’Orange.

Entretemps, on aura marché 300 km et traversé quatre départements : Lozère, Aveyron, Gard et Hérault, 27 communes dont 17 lozériennes. Des plateaux granitiques aux prairies d’altitude, le randonneur s’engage dans les Gorges du Tarn, sur le causse calcaire du Méjean, monte le massif de l’Aigoual avant de franchir le cirque de Navacelles. Tout au long de son parcours, c'est un véritable patrimoine d'églises Romanes que la randonneur pourra admirer lors de ses haltes dans les villages.

À partir d’Aumont-Aubrac et jusqu'à St-Guilhem-le- Désert, l’association Le chemin de Saint-Guilhem propose deux itinéraires et des hébergements le long de la voie ou à proximité. Il est prudent de réserver à l’avance.

chemin de saint guilhem lozere

Suggestion