Fr
ORGANISEZ VOTRE SÉJOUR EN LOZÈRE - Site officiel

Quelques conseils pour bivouaquer en Lozère

Camping
Fotolia

En tente

Quelles différences entre bivouac et camping sauvage ?

Faire du bivouac c'est installer sa tente à un emplacement pour une nuit, en général du coucher au lever du soleil. Pratiquer le camping sauvage, c'est s'arrêter plusieurs jours, le plus souvent accompagné d'un véhicule, en pleine nature. Les deux formes sont autorisées, en France, partout où elles ne sont pas interdites. Mais, il existe de nombreuses restrictions comme les forêts, bois, réserves naturelles, routes et chemins publics, à 500 mètres ou moins d'un monument classé ou inscrit au patrimoine, à 200 mètres ou moins d'un captage d'eau potable, sur les parcelles privées... où il est interdit de camper. Cependant, le bivouac y est souvent toléré.

Elsa Guérin

trouver un emplacement

Il est interdit de bivouaquer, en tente, dans les zones urbaines ou proche des routes. Pensez à toujours demander l'accord du propriétaire avant d'installer votre campement pour la nuit à un emplacement qui vous parait privé. Lors d'une randonnée, on peut généralement s'installer autour des refuges, mais interrogez toujours les hôtes au préalable et évitez de monter votre tente proche d'un troupeau ou d'une rivière : le niveau pourrait rapidement évoluer en cas de pluie. Dans la plupart des cas, il est interdit de faire du feu. N'hésitez pas, non plus, à contacter la mairie de votre destination pour vous renseigner sur la législation exacte. 

Pensez à respecter la nature et l'environnement qui vous entoure et ne laissez jamais de traces de votre passage. Une des règles principales du bivouac est de laisser le lieu comme vous l'avez trouvé, voire même plus propre.

Dans le Parc national des Cévennes

La réglementation est particulière au sein du Parc National des Cévennes.  Le bivouac est autorisé en coeur de Parc National dans les conditions cumulatives suivantes :

  • pour les randonneurs non motorisés;
  • dans une tente légère ne permettant pas la station debout, ou sans tente;
  • pour une seule nuit d'affilée;
  • entre 19h le soir et 9h le matin;
  • le long des itinéraires balisés de grande randonnée (GR et GRP) à l'exception des tronçons visés;
  • à 50 m maximum de chaque côté de l'itinéraire de grande randonnée.

Dans tous les autres cas, le bivouac est interdit en coeur du Parc national des Cévennes.

Connaître les conditions de bivouac

 

La cham des bondons
Benoit Colomb - Lozère Sauvage
Parc national des Cévennes
Simon Mioni
Benoit Colomb - Lozère Sauvage

En van et camping-car

Bivouaquer en pleine nature

Le bivouac en moyen de locomotion aménagé n'est, à ce jour, pas interdit en France, à condition de respecter quelques règles de conduite simples :

  • Le stationnement ne doit être ni dangereux, ni gênant, ni abusif;
  • Ne pas passer plus de 24h au même endroit;
  • Ne pas installer toutes ses affaires à l'extérieur (camper sur la voie publique est interdit) : inutile de sortir sa table de camping, ses chaises, son réchaud, sa glacière...;
  • Être capable de partir à tout moment;
  • S'assurer que la zone où vous souhaitez passer la nuit ne comporte pas de panneaux l'interdisant (agglomérations, parc nationaux ou régionaux...);
  • Ne pas se situer dans une zone protégée (sites classés, sites inscrits...);

Même si le bivouac en véhicule aménagé donne l'envie d'avoir des paysages incroyables chaque matin au réveil, ce n'est pas toujours la réalité. Le must : trouver un endroit calme, à l'abri des regards et avec une vue splendide ! Voici quelques idées d'endroits possibles pour bivouaquer à bord d'un véhicule aménagé en Lozère : au bord d'une rivière ou d'un lac, dans la forêt, sur un parking public, sur une aire de pique-nique, sur le parking d'un supermarché... Pensez à toujours emporter vos déchets et à ne laisser aucune trace de votre passage !

 

 

Camping-car dans les Gorges du Tarn
Lez Broz

Les Aires de camping-car

Des aires de camping-car sont mises à disposition à travers toute la Lozère pour les véhicules aménagés : camping-car, van, camion... Vous en trouverez de nombreuses qui vous proposeront, pour quelques euros, un accès à l'eau et l'électricité, ainsi que la possibilité de vidanger vos eaux usées.

Trouver une aire de camping-car

En tente ou en véhicule aménagé

Les campings

Pour séjourner en Lozère, en tente, en camping-car ou en van, une multitude de campings s'offrent à vous. Qu'ils soient isolés, animés, tranquille, eco-friendly, au bord de la rivière... vous trouverez forcément le camping qui saura vous ravir !

Le + du camping :

  • L'électricité à portée de main
  • L'accès aux sanitaires
  • Les infrastructures présentes (piscine, jeux pour enfants...)

Découvrir les campings de Lozère

Aymeric Perona

Les alternatives

Le gamping

Contraction de "garden" et "camping", le gamping met en relation des propriétaires qui proposent aux voyageurs de s'installer pour une nuit sur leur terrain. Pour quelques euros, vous pourrez passer la nuit et peut-être bénéficier des précieux conseils pour visiter la région. Le site Homecamper permet de découvrir les emplacements proposés, en Lozère, naturellement !

Les applications dédiées

Il existe de nombreuses applications pour vous aider à trouver un emplacement pour la nuit, gratuites ou payantes. En voici quelques-unes :

Les cartes satellites

Certainement la méthode la plus difficile : munissez-vous d'une carte satellite (papier ou en ligne), et répérez, à l'avance, des endroits qui vous semble propice pour passer la nuit : un emplacement public, un chemin isolé... N'oubliez pas de vous renseignez en amont, il est interdit de bivouaquer sur un espace privé sans l'accord du propriétaire !